RECHERCHE

C.V. académique : liste des travaux (communications et publications)
Mis à jour le 26 décembre 2016.
CV_David_Douyere_public_web_261216.pdf
Document Adobe Acrobat 261.9 KB

La recherche poursuivie, depuis 2004, se décline en cinq axes : religion et communication, communication et organisation, encyclopédies et société, édition et espace public, théorisation de la communication (épistémologie).

 

L'axe religion et communication conduit à travailler sur les théorisations de la communication et les pratiques de la communication dans le christianisme catholique, au sein duquel la communication a en effet une place très singulière, de la prédication apostolique à l'usage par l'Eglise catholique des "powerpoints chrétiens", en passant par l'utilisation des images de piété.

 

Un réseau de recherche, Relicom, a été créé, avec Odile Riondet (Rectorat de Lyon, Ciméos/3S) et Stéphane Dufour (Ciméos/3S, Université de Bourgogne, Dijon) sur le thème "Communication et espaces du religieux" (Relicom).

 

L'axe communication et organisation inclut la recherche, initiale (thèse de doctorat, soutenue en 2005), sur le partage de connaissances dans le domaine risques et santé au travail (HSCT) dans une grande entreprise française, recherche qui a conduit à étudier les modes de diffusion des savoirs (intranet, manuels et instructions, réseaux, échanges, formation, rencontres informelles...) entre les professionnels du domaine.

 

L'axe encyclopédies et société procède d'une réflexion, initiale (doctorat, 2005) sur la notion de "politique de la connaissance"qui entendait interroger l'incidence sociale de la communication des savoirs. La recherche s'est portée dans ce contexte sur les encyclopédies, réalisées ou restées en projet, qui ont eu pour visée une transformation de la société par la communication de savoirs spécifiques. L'Encyclopédie française de Lucien Febvre et Anatole de Monzie joue dans cet axe un rôle capital.

 

L'axe édition regroupe les travaux menés sur édition et espace public, qui interrogent l'édition politique indépendante, et des approches, aujourd'hui datées, de l'édition numérique. La question de l'actualisation informationnelle imprimée (ouvrages à reliure mobile) est également abordée.

 

Un axe de travail en épistémologie et de réflexion sur la méthodologie de la recherche en sciences de l'information et de la communication a été également entrepris.

 

Ces axes se croisent parfois au détour d'un article, tant l'encyclopédie relève de l'édition, l'Eglise catholique est une organisation, et la question de la communication des "savoirs" est présente dans chacun de ces axes. Des travaux ont par ailleurs pu être menés ponctuellement, en collaboration, dans d'autres champs.

 

Un travail (partiel) a également été entrepris sur l'oeuvre de Jean Devèze (1934-2003), chercheur en sciences de l'information et de la communication, dont certains travaux ont stimulé ma recherche.

 

Le souci commun de ces recherches, quel que soit leur domaine, est de faire émerger une situation et une réflexion, soit une "parole" des acteurs, et de l'accompagner en ce qu'elle porte une réflexion communicationnelle (médiation, supports, langage). Certains travaux sont nourris de terrain, sociologiquement appréhendé, d'autres d'une documentation et de documents analysés, dans une perspective de "connaissance"; dans tous les cas, c'est une "parole" concrète qu'il s'agit de lire, de comprendre, et de faire émerger, pour saisir ce que forment les communications.

 

Habilitation à diriger des recherches

Ces travaux ont débouché sur une habilitation à diriger des recherches soutenue à l'Université Paris Diderot en novembre 2014 sous la direction de Frédéric Lambert (Institut français de presse, Carism) et de Joëlle Le Marec (Université Paris 7, Cerilac) : La communication requise : territoires du savoir, du travail et du religieux (volume I : Parcours, de l’édition universitaire à la recherche en sciences de l’information et de la communication : esquisse d’autobiographie intellectuelle, 192 p.; volume II : Eléments pour l’étude de la communication chrétienne catholique : contribution à une épistémologie de la communication, ouvrage original, 423 p.; volume III, en deux tomes : Publications et recherches sciences de l’information et de la communication : savoir, travail, religieux, épistémologie & méthodologie de la recherche. Recueil d’articles scientifiques & synthèse des travaux menés, 323 p. et 339 p.).